Présentation du Zen Shiatsu

«SHI» signifie doigt et «ATSU» pression.

Le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme une médecine à part entière en 1955 et, en mai 1997, la Commission européenne l’identifiait comme une des huit méthodes de médecine complémentaire.

Bien que né au japon, ce shiatsu tire son origine de la médecine chinoise. Le pilier de cette théorie, qui constitue le fondement de toute cette pensée, s’articule autour de la notion du Ki qui dans sa définition la plus simple et générale correspond à l’énergie source de toutes les manifestations du monde.

Pour réguler le Ki de l’homme, les anciens chinois ont découverts qu’on pouvait agir de façon plus précise à travers certains trajets spécifiques appelés méridiens. Certains points de ces méridiens, directement accessibles par le toucher, et aussi utilisés en acupuncture, ont une action particulière.

Par un toucher, basé principalement sur l’écoute et l’attention, le Zen shiatsu favorise la capacité du corps à retrouver l’équilibre en permettant une meilleure circulation et communication de l’être dans son ensemble. En retrouvant la présence et la conscience aux besoins de notre corps, ici et maintenant, les transformations les plus profondes peuvent alors s’opérer naturellement.

Les cours de Zen Shiatsu sont proposés par Cyril Castaing, praticien certifié.

 

 

La spontanéité naturelle